SAVOIR C'EST POUVOIR >> Entreprendre sur Internet / Les savoirs de base / À propos des droits de revente
L'illusion de la gratuité / Questions légales

À propos des droits de revente

Cette notion, très largement employée sur le Web anglo-saxon, s'est maintenant généralisée. C'est une technique marketing très efficace qui autorise une personne à revendre le produit qu'elle vient d'acheter. Mais attention : il existe de nombreuses nuances qu'il faut absolument respecter !


Pour commencer, sachez que chaque fois que vous achetez un produit électronique, une licence d'utilisation est attachée à ce produit.

Lorsque vous avez acheté votre ordinateur, vous avez acquis une licence pour utiliser le système d'exploitation qui est installé dessus.

De même, lorsque vous achetez un logiciel, vous obtenez une licence qui détermine vos droits en tant qu'utilisateur.

Ces licences constituent principalement une protection des droits d'auteur des concepteurs : vous achetez le droit d'usage mais vous n'avez aucun droit sur l'objet lui-même.

Depuis longtemps maintenant, les Anglo-Saxons ont créé un concept très efficace sur le plan marketing : les droits de revente.

Ils ont compris qu'ils vendraient plus efficacement leurs produits s'ils autorisaient leurs acheteurs à revendre eux-mêmes ces produits. Ce concept est devenu tellement courant maintenant que les produits sans droits de revente sont de plus en plus rares.

Les droits de revente sont fondamentalement différents de l'affiliation.

En effet, dans l'affiliation, vous ne touchez qu'un pourcentage du prix de vente du produit que vous vendez et vous n'avez aucun pouvoir de modifier les pages de vente.

En revanche, avec les droits de revente, vous percevez l'intégralité de la somme pour laquelle vous vendez le produit en question, vous avez en outre la possibilité de créer une page de vente comme vous le souhaitez et parfois, vous avez la liberté de vendre le produit au prix que vous voulez.

Je dis bien "parfois", car si l'idée du droit de revente paraît simple, en vérité, il faut être très attentif aux conditions dans lesquelles s'exercent les droits de revente.

Si vous êtes le concepteur d'un produit, c'est vous qui allez définir très précisément quelles sont les conditions de revente de votre produit.

Mais si vous souhaitez revendre un produit que vous avez acheté, faites bien attention aux termes de la licence qui est attachée à ce produit et surtout respectez-les strictement ! Vous avez certains droits mais pas tous les droits !

Pour les produits anglo-saxons, il existe trois grandes catégories de droits : Droits de Revente (Resell Rights ou RR), Droits de Revente Maître (Master Resell Rights ou MRR) et Droits de Label Privé (Private Label Rights ou PLR).

Ce ne sont que des classifications génériques à l'intérieur desquelles les créateurs des produits peuvent inclure de nombreuses permissions ou restrictions, c'est pourquoi avant toute utilisation et surtout avant toute démarche de revente, la première chose à faire est de lire les licences : les nuances constatées d'un produit à l'autre sont trop nombreuses pour qu'il soit possible de les décliner ici. Je ne donnerai donc que les grands principes.

Par principe, les Droits de Revente (RR) vous autorisent à revendre le produit mais ne vous autorisent pas à revendre les Droits de Revente pour ce même produit. Dans certains cas particuliers, les créateurs vous autorisent à revendre leur produit comme vous le voulez mais pas sur eBay, ou dans le cadre d'une vente groupée (firesale ou dimesale) par exemple.

Par principe, les Droits de Revente Maître (MRR) vous autorisent à revendre le produit avec ses Droits de Revente et/ou avec ses Droits de Revente Maître. Encore une fois, il faut regarder attentivement quelles sont les permissions et restrictions prévues par les créateurs des produits.

Par principe, les Droits de Label Privé vous autorisent à faire à peu près ce que vous voulez avec le produit : le modifier, modifier le code source s'il est fourni, mettre votre nom sur le produit, etc... Mais ne considérez pas d'emblée que vous pouvez tout faire avec les produits sous Droits de Label Privé, car là aussi les prescriptions particulières sont nombreuses.

Soyez également attentifs aux recommandations des créateurs des produits concernant les prix de vente : vous êtes parfois libres de fixer le prix que vous souhaitez, parfois le créateur du produit demande expressément à ce que son produit ne soit pas vendu en-dessous d'un certain prix.

Si rien n'est indiqué dans les licences, la plupart du temps, le prix de vente est indiqué sur les pages de vente. Si vous ne trouvez aucune indication de prix, c'est que vous êtes libre d'appliquer le prix que vous voulez.

D'une manière générale, afin de défendre d'une part la valeur des produits, d'autre part la possibilté pour chacun de faire un bénéfice juste sur ses ventes, veillez à ne pas alimenter une guerre des prix !

Mieux vaut offrir un produit, même s'il vaut plusieurs dizaines de Dollars que de le vendre à 2 ou 3 Euros pour essayer d'en vendre beaucoup. C'est une manière de respecter le travail des concepteurs. À vous de voir quelle philosophie commerciale vous voulez adopter.

Concernant la possibilité d'offrir les produits, là encore les prescriptions sont très précises : vous avez parfois le droit de donner le produit purement et simplement, de l'offrir dans le cadre d'un giveaway (foire aux cadeaux) ou non, de l'offrir aux membres gratuits de votre site ou non, et parfois seulement sur des sites de membres payants. Tous les cas de figure existent, quels que soient par ailleurs les droits de revente attachés à ces produits.



SAVOIR C'EST POUVOIR >> Entreprendre sur Internet / Les savoirs de base / À propos des droits de revente
L'illusion de la gratuité / Questions légales

     


Suivez-moi sur
Twitter !
Suivez-moi !

Mes contenus sont
protégés
Protégez votre travail

Site certifié
digne de confiance

Gravityscan Badge


popstrap.com